skip to Main Content
Voici Pourquoi Il Ne Faut Jamais Ajouter D’inconnues Ni Mettre Ses Enfants Sur Facebook…

Voici pourquoi il ne faut jamais ajouter d’inconnues ni mettre ses enfants sur Facebook…

Le réseau social en ligne Facebook, est l’un des plus célèbres dans son domaine. Prônant le contact avec les personnes qui comptent dans votre vie, ce site a vu le jour en 2004, pour les étudiants universitaires de Harvard aux États-Unis, mais a finalement été accessible par tous en 2006. Bien que doté d’énormément d’avantages, ce réseau social connaît également des dérives, tout comme Internet en général.

Le principe de Facebook est simple, vous avez des amis avec lesquels vous restez en contact, peu importe où vous êtes. Certaines personnes que vous ne connaissez pas peuvent vous ajouter à l’aide d’une demande en ami. Cet inconnu voit votre photo de profil et de couverture puis quelques informations concernant votre nom et votre âge. Il peut voir les publications que vous rendez « public » également.

Prenons l’histoire tragique de ce père qui utilise Facebook pour illustrer ce fonctionnement :

Un père fier de voir sa fille lors de sa première rentrée scolaire, la prend en photo dans ses nouveaux habits. Il poste ensuite cette photo sur Facebook, pour partager sa joie avec sa famille et ses amis proches. Il ajoute une légende disant que lui et sa femme sont vraiment très heureux de voir à quel point leur fille a grandi, en notifiant leur emplacement et l’école où elle se trouve.

Plus tôt dans la matinée, ce père de famille avait accepté une invitation en tant qu’ami d’une personne qu’il ne connaissait pas. Ce nouvel ami a téléchargé la photo, sans qu’il ne soit au courant et l’a envoyé à une plusieurs pédophiles en y ajoutant : « Jeune fille de 5 ans. Cheveux bruns et yeux bleus. 5.000€ ».

Ce papa a donc permis à des trafiquants d’enfants d’avoir une photo et une localisation de sa fille, la mettant inconsciemment en vente.

Mais le pire s’est produit pour ce père de famille, au moment d’aller chercher sa fille à la sortie d’école, quand il réalise qu’elle avait disparu. La fillette avait été kidnappée et vendue à un pédophile. Portée disparue, la jeune fille n’a jamais retrouvée.

Ce genre d’histoire n’est pas banal et arrive pourtant très souvent car bien que nous publions des contenus sur Facebook, nous ne sommes pas assez vigilants quant à la protection de nos données personnelles sur Internet. Voici donc quelques précautions à prendre lorsque vous utilisez un réseau social ou Internet, pour naviguer en toute sécurité dans le monde virtuel.

Les précautions à prendre pour une utilisation d’Internet :

  • Ne mentionnez jamais votre adresse personnelle, vos coordonnées bancaires ou votre numéro de téléphone car même si vous supprimez les messages contenant ces informations, une trace reste toujours sur le web et une usurpation d’identité est possible.
  • Utilisez les paramètres de confidentialité pour préserver vos données privées, vous êtes maître de votre profil et pouvait activer le mode privé en gérant les personnes qui vont voir vos publications.
  • Faites le tri et ne partagez que quelques-unes de vos photos, de préférence celles où l’on ne voit pas vos enfants, et demandez le droit à vos amis de publier du contenu sur eux. Sachez que certains employeurs regardent votre profil Facebook avant un entretien et peuvent être refroidis par vos photos de soirées.
  • Lors d’un achat en ligne, vérifiez la véracité du site ainsi que la sécurité du paiement. Vous pouvez le vérifier par l’adresse de la page car au moment de payer, elle doit commencer par « https ». Faites bien attention au « s » à la fin. De plus, pour éviter des arnaques, n’hésitez pas à vous fier à votre première impression.
  • Si vous utilisez des sites de rencontres, méfiez-vous des pervers souhaitant seulement vous voir déshabillée ou vous arnaquer financièrement. Prolongez la rencontre virtuelle au-delà de plusieurs jours, car ils essayent de perdre le moins de temps possible. Envisagez également une rencontre dans la vraie vie et faites-vous accompagner d’une amie, qui pourra s’en aller si tout va bien.
  • Mettez à jour votre anti-virus car comme dit l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir », donc restez vigilant pour profiter des avantages du monde virtuel !

Source: http://www.santeplusmag.com/voici-ne-faut-jamais-ajouter-dinconnues-mettre-enfants-facebook/

Likez et partagez!

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher