skip to Main Content
Un Beau Chassé-croisé Entre Arsenal Et Liverpool Pour Un Nul (3-3) Qui N’arrange Personne

Un beau chassé-croisé entre Arsenal et Liverpool pour un nul (3-3) qui n’arrange personne

PREMIER LEAGUE – Arsenal et Liverpool ont avaient l’occasion de revenir sur le trio de tête du championnat mais les deux formations se sont finalement neutralisées (3-3) à l’issue d’un match plaisant, vendredi en ouverture de la 19e journée.

Il se passe toujours quelque chose entre Arsenal et Liverpool depuis que Jürgen Klopp dirige les Reds. Ce fut encore le cas en ouverture de la 19e journée de Premier League, vendredi, avec la même issue : Liverpool ne perd pas. Mais il n’a pas su gagner non plus après avoir pourtant mené 2 buts à 0 face à des Gunners dépassés en première période. Les hommes d’Arsène Wenger se sont rebellés une dizaine de minutes après la pause, le temps d’en inscrire trois avant que Roberto Firmino ne remette les deux équipes dos-à-dos (3-3). Le match nul n’arrange personne au classement mais les fans de football en ont eu pour leur argent, tel un cadeau de Noël avant l’heure.

Le Réveillon n’aura lieu que dimanche mais, ce vendredi soir à l’Emirates, il y avait comment un parfum d’apéro. Et pas seulement à cause de l’ampleur du score, qui s’inscrit finalement dans le sillage de la moyenne de buts des quatre derniers affrontements entre Liverpool et Arsenal (5,25 buts), toujours à l’avantage des Reds (3 victoires, 1 nul). En effet, le momentum est passé d’une équipe à l’autre à mesure que les minutes ont défilé, quand bien même les Londoniens n’ont pas existé avant la pause. Laxistes derrière, battus au milieu et inexistants devant, ils étaient bien heureux de repartir aux vestiaires avec un seul but encaissé, l’œuvre de Philippe Coutinho (0-1, 26e).

Arsenal s’est réveillé

Pour ainsi dire, on ne donnait pas cher de la peau d’Arsenal après le deuxième but inscrit par Mohamed Salah, à l’origine et à la conclusion de l’action (0-2, 52e). On promettait même l’enfer aux troupes d’Arsène Wenger, sifflées par leur public. Mais la réalisation de l’Egyptien les a piquées dans leur orgueil. En cinq petites minutes, Arsenal a complétement renversé la vapeur grâce à Alexis Sanchez (1-2, 53e), Granit Xhaka (2-2, 56e) et Mesut Ozil (3-2, 58e). La confiance avait alors changé de camp et il restait encore une bonne demi-heure pour un chassé-croisé haletant, relancé par Roberto Firmino et une faute de main de Petr Cech (3-3, 71e). Derrière, ni Liverpool ni Arsenal n’a voulu se découvrir pour marquer un quatrième but, pas même Salah (3-3, 89e).

A défaut de s’offrir trois points qui auraient fait leurs affaires au classement, les Reds et les Gunners ont proposé un match de football comme on les aime, plein de suspense et de retournements de situation. Les hommes de Jürgen Klopp sont sans aucun doute les grands perdants de l’histoire. Car ils ont mené 2 à 0 et semblaient avoir la mainmise sur ce choc de Premier League face à un adversaire longtemps timoré, confirmant leurs bonnes dispositions à l’extérieur. Ils restent néanmoins devant leurs adversaires du soir, pour un petit point. Mais Chelsea aura l’occasion de faire le trou avant Noël. Il est là le problème.

Source: https://www.eurosport.fr/football/premier-league/2017-2018/arsenal-et-liverpool-se-separent-sur-un-nul-3-3_sto6453087/story.shtml

Likez et partagez cet article sur Facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher