Strasbourg inflige au PSG sa première défaite de la saison (2-1) !

0

LIGUE 1 – Le PSG n’est pas imbattable : Strasbourg en a donné la preuve, samedi lors de la 16e journée. Les Alsaciens se sont imposés 2-1 face au leader du championnat. Da Costa (13e) et Bahoken (65e) ont inscrit les deux buts du promu. La réalisation de Mbappé n’a pas suffi (42e) aux Parisiens qui ne feront pas mieux que le Nantes de 1995 (1 seule défaite lors de la saison).

Le PSG n’a pas retenu la leçon et l’a payé. Les joueurs d’Unai Emery ont subi leur première défaite de la saison devant Strasbourg lors de la 16e journée de championnat (2-1). Déjà bousculés en milieu de semaine par Troyes (2-0), les Parisiens ont encore manqué de volonté et de repères devant des Alsaciens déchaînés à La Meinau. Da Costa a vite ouvert le score pour le RCSA, Mbappé a égalisé puis le PSG s’est encore fait piéger par Bahoken. Le club de la capitale n’avait plus perdu le moindre match depuis le 30 avril à Nice (3-1).

Le coach alsacien Thierry Laurey espérait presque un miracle pour résister à l’armada parisienne. Il n’en a pas eu besoin car c’est une équipe parisienne remaniée et sans réels repères collectifs qui s’est présentée sur la pelouse givrée de La Meinau. Cavani a ainsi débuté sur le banc pendant que l’habituel capitaine parisien Thiago Silva était carrément ménagé.

L’absence du défenseur central brésilien a certainement perturbé ses coéquipiers qui se sont loupés dans leur placement sur un long coup franc alsacien venu de la gauche et se sont fait surprendre par le réactif Nuno Da Costa (1-0, 12e).

Les visiteurs ont tout de même eu le mérite de se réveiller doucement après cette ouverture du score et Mbappé, aligné en pointe, aurait pu égaliser rapidement d’une intelligente talonnade (17e). Quelques secondes plus tard, le tir de Draxler a fui la cible au dernier moment (18e). Les Argentins Di Maria et Pastore, eux, ont mis encore plus de temps à entrer dans leur match.

Neuf minutes de temps additionnel

L’ancien Madrilène a fini par se montrer mais il a trop croisé sa tentative (39e) puis a perdu son duel avec le portier adverse Kamara (41e). El Flaco, lui, s’est doucement réchauffé et s’est retrouvé à l’origine de l’égalisation parisienne sur une offensive menée côté gauche, relayée par Neymar et Rabiot, et conclue par Mbappé au premier poteau (1-1, 42e). Sur un bel enchaînement contrôle-frappe en pivot, Pastore aurait même pu donner l’avantage aux visiteurs dans la foulée mais il n’a trouvé que le poteau (45e).

Au lieu d’intensifier leur domination en seconde période (65% de possession de balle au final), les Parisiens sont retombés dans leurs travers et se sont laissés endormir. Friables en défense sur les longues et rapides attaques alsaciennes, ils ont même encore craqué devant Bahoken qui les a transpercés avant de fusiller Areola (2-1, 65e). De quoi galvaniser toute une équipe et même tout un stade. Malgré la sortie sur blessure de leur gardien Kamara et l’entrée d’Oukidja (72e), l’énorme réaction d’orgueil du PSG dans le dernier quart (27 tirs parisiens au total mais seulement 4 cadrés) et plus de neuf minutes de temps additionnel, les Strasbourgeois ont tenu bon jusqu’au bout. Les promus signent un véritable exploit. Ils vont pouvoir donner des idées aux autres équipes du championnat car le PSG n’est plus invincible.

Source: http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2017-2018/strasbourg-inflige-au-psg-sa-premiere-defaite-de-la-saison-2-1_sto6430409/story.shtml

Likez et partagez cet article sur facebook!

Leave A Reply