skip to Main Content
Soros Veut Encercler La Russie En Négociant L’avenir De Ses Etats Voisins

Soros veut encercler la Russie en négociant l’avenir de ses Etats voisins

La Russie, à cause de sa brillante intervention en Syrie, déjouant tous les plans de l’Otan dans cette partie du globe, empêchant et dénonçant le trafic de certains puissants hommes d’affaires du monde, poussent ces derniers à sortir de leur tanière. Le cas ces derniers temps du commanditaire des Panama Papers, le milliardaire George Soros, dont le « business » est foncièrement hostile à la Russie. Ce dernier consiste notamment à acheter l’avenir d’Etats autrefois souverains est à la fois inhumain et diaboliquement efficace, constate un expert américain.

Le « business » auquel se livre le milliardaire George Soros et qui consiste notamment à acheter l’avenir d’Etats autrefois souverains limitrophes de la Russie est à la fois inhumain et diaboliquement efficace, écrit dans son nouvel article le chercheur et analyste politique américain Phil Butler.

Selon l’expert, le schéma de ce « business » est on ne peut plus simple et consiste à former dans un pays choisi une élite politique qui ne soit pas que vénale, mais obéisse aussi, tel un zombie, ses créateurs.

Pour y parvenir, Soros investit massivement dans d’innombrables programmes de formation et de soutien de jeunes politologues et se porte ainsi « garant » d’une multitude d’ONG occidentales qui viennent après lui dans tel ou tel pays.

La fondation Open Society du milliardaire américain George Soros, foncièrement hostile à la Russie, s’emploie à conditionner les jeunes promis à la carrière politique de telle sorte que lorsque ceux-ci arrivent enfin au pouvoir, leurs pays se retrouvent bloqués à jamais entre les griffes du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM).

Phil Butler rappelle que cela est justement arrivé à la Géorgie, où les politologues formés par Soros avaient fomenté la « révolution des roses » afin de toucher par la suite des salaires des fondations occidentales tout en occupant des postes de responsabilité dans leur propre pays.

Aujourd’hui encore, différentes fondations occidentales offrent aux jeunes Géorgiens des études prestigieuses et une belle carrière professionnelle. Elles le font « tout à fait gratuitement », mais c’est la Géorgie, autrefois un Etat souverain, qui devra payer tout cela par ses intérêts nationaux.

La Lettonie connaît aujourd’hui le même sort en accueillant des ONG sponsorisées par Soros et se trouvant à l’origine du scandale lié à la publication des fameux « Panama Papers ». Selon Phil Butler, ce n’est qu’une attaque médiatique qui vise la Russie et plus particulièrement son président Vladimir Poutine.

Source: https://fr.sputniknews.com/international/201604171024323451-soros-etats-elite-russie-ong/

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher