skip to Main Content
Pourquoi Certaines Personnes Agissent Encore Comme Des « Bébés », Même à L’âge Adulte.

Pourquoi certaines personnes agissent encore comme des « bébés », même à l’âge adulte.

Dans presque toutes les familles, se trouve à un moment ou un autre, un adulte qui se comporte comme un tout petit bébé malgré son âge avancé. Pourquoi cela arrive-t-il souvent ?

Tout le monde joue au bébé :

Le bébé au sein de la famille peut bien être un bébé normal qui n’a que quelque mois, mais il arrive aussi que ce soit juste l’idée d’un bébé. Les frères et sœurs peuvent avoir grandi, en étant actuellement soit des enfants, des adolescents ou même de grands adultes, mais il y a toujours un tel qui continue à se plaindre et toujours incapable de se prendre en charge.

Parfois, l’un des frères et sœurs adultes, pas forcément le plus jeune, assume le rôle du bébé, féroce et furieux ou mignon et choyé, afin de satisfaire un besoin personnel ou parce qu’il est obligé d’assumer le rôle de tous dans la famille. Parfois, c’est l’un des parents qui prend le rôle, impuissant, irritable, blessé, ayant besoin d’être soigné, besoin d’être apaisé ou réconforté.

Dans les familles, c’est comme si nous avions besoin de quelqu’un pour assumer le rôle, comme si le bébé représentait notre chaos collectif, notre vulnérabilité, notre impuissance et nos besoins, ainsi que notre capacité à comprendre le chaos.

En attribuant le rôle à quelqu’un d’autre, « Pourquoi tu ne grandis pas? Quand allez-vous cesser de vous comporter comme un bébé? « , nous évitons d’avoir à reconnaître nos propres tendances de bébé, parce que quelqu’un d’autre les a involontairement exprimé en notre place.

Nous pouvons alors nous asseoir et profiter des satisfactions vicariantes de s’occuper d’un bébé en détresse ou réduire ses tendances destructrices

Les bébés sont utiles. L’idée d’un bébé nous relie au passé, à un moment où il y avait vraiment un bébé dans notre famille ou quand on se comportait comme un bébé. Les membres de la famille peuvent penser à ce moment comme un âge d’or à redécouvrir, ou comme un temps turbulent et non résolu dont les blessures ne sont pas encore cicatrisées.

Le bébé peut servir à rappeler à tout le monde un moment où les parents se sont séparés, quand quelqu’un est mort, ou quand quelque chose d’important est resté coincé dans les relations de la famille, les membres revoyant inconsciemment l’idée du bébé dans une tentative oblique de déplacer les choses, pour faire face aux anciennes angoisses non résolues.

Comment pouvons-nous aider ce bébé recréé? Comment pouvons-nous pacifier sa rage? Le faire sourire? Le rendre plus heureux?

Les jeunes particulièrement ont des sentiments fortement ambivalents à propos des bébés, qu’ils protègent d’une certaine manière et les méprisent dans d’autres. Ils se sentent tellement forts parce qu’ils sont si ambivalents à propos du bébé en eux-mêmes.

Dans les familles, dans les organisations et dans la vie politique, nous créons et maintenons l’idée d’un bébé, une idée beaucoup plus puissante que tout bébé réel, parce que les bébés encapsulent nos espoirs et nos peurs.

Source: http://www.astucesnaturelles.net/certaines-personnes-agissent-bebes-meme-a-lage-adulte/

Likez et partagez cet article sur Facebook!

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher