skip to Main Content
Plus D’excuses, Ne Fumez Plus à Coté De Mes Enfants

Plus d’excuses, ne fumez plus à coté de mes enfants

Lorsque vous fumez une cigarette, la majeure partie de la fumée ne pénètre pas dans vos poumons, elle se propage dans l’air. De votre plein gré, vous avez choisi de respirer cette fumée toxique mais les personnes à proximité se retrouvent dans l’obligation de respirer ces toxines. Quand ces derniers sont des enfants, c’est encore plus grave car en plus des allergies et de l’asthme, la fumée de la cigarette peut causer la mort subite d’un enfant. Éliminez cette exposition et cessez de fumer !

Le tabagisme passif peut être particulièrement nocif pour la santé de vos enfants car leurs poumons sont toujours en développement. Si vous fumez près de vos enfants ou s’ils sont exposés à la fumée secondaire à d’autres endroits, ils peuvent être plus en danger que vous ne le réalisez.

Fumer tue !

Le tabagisme passif est une combinaison de fumée de cigarette expirée et de fumée sortant de l’extrémité d’une cigarette en combustion lente. Selon le rapport de 2006 du Surgeon General, intitulé Les conséquences sur la santé d’une exposition involontaire à la fumée de tabac, il n’y a pas de niveau d’exposition sans danger à la fumée secondaire.

Les enfants courent un plus grand risque que les adultes des effets négatifs du tabagisme passif. Lorsque l’air est pollué par la fumée de cigarette, les jeunes poumons en développement reçoivent une concentration plus élevée de toxines inhalées que les poumons matures, car le rythme respiratoire d’un enfant est plus rapide que celui des adultes.

Voici 5 faits importants sur le tabagisme passif !

  1. Toute exposition est nocive

Il est important de noter que même la plus petite quantité qui pénètre dans les voies respiratoires des enfants est dangereuse pour leur santé. Le fait de séparer les fumeurs des non-fumeurs, d’ouvrir les fenêtres ou d’utiliser des filtres à air n’empêche pas la fumée d’entrer dans les poumons d’une personne.

Lorsqu’un enfant respire de la fumée secondaire, il absorbe 7 000 produits chimiques, dont au moins 250 sont réputés nocifs et au moins 70 qui sont connus pour causer le cancer, notamment :

  • arsenic
  • benzène
  • un métal toxique appelé béryllium
  • un gaz dangereux appelé butadiène
  • cadmium
  • chrome
  • oxyde d’éthylène
  • nickel
  • un élément chimique radioactif appelé polonium
  • chlorure de vinyle
  1. Le tabagisme passif tue

L’OMS rapporte qu’environ 890 000 décès prématurés sont provoqués par le tabagisme passif chaque année. Un chiffre alarmant, des milliers de vies de non-fumeurs ont été enlevés de ce monde à cause de la fumée de cigarettes qu’ils n’ont pas choisi de respirer !

  1. Le tabagisme passif rend les enfants plus malades

Un enfant exposé à la fumée secondaire est plus susceptible d’avoir des otites chroniques, des symptômes asthmatiques, des symptômes respiratoires tels que la toux, les éternuements, l’essoufflement et / ou des infections telles que la bronchite et la pneumonie. En outre, les bébés dont les poumons sont minuscules courent un plus grand risque de mort subite lorsque ces poumons minuscules sont forcés de respirer cette toxicité.

  1. Il n’y a pas que le cancer du poumon

Outre le cancer du poumon, des preuves suggèrent également que la fumée secondaire pourrait être liée aux cancers du larynx, du pharynx (gorge), des sinus nasaux, du cerveau, de la vessie, du rectum, de l’estomac et du sein. Et, chez les enfants, la fumée secondaire a été associée à un lymphome, une leucémie, un cancer du foie et à des tumeurs au cerveau.

  1. La fumée pénètre partout

Selon l’American Cancer Society, la fumée inhalée par un fumeur passif est un type de fumée qui contient des concentrations plus élevées d’agents cancérigènes et est plus toxique que la fumée principale. Elle contient également des particules plus petites que la fumée principale qui pénètrent plus facilement dans les poumons et les cellules du corps.

En outre, des études sont en cours sur ce que l’on appelle la «fumée tierce», qui reste sur les tissus de la maison, les sièges de voiture et les particules de poussière une fois que le tabac a cessé de brûler. L’American Cancer Society rapporte que ces particules se combinent aux gaz présents dans l’air pour former des composés cancérigènes qui se déposent à la surface.

Sauvez vos enfants et dites non au tabagisme !

Source

Likez et partagez cet article sur Facebook!

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher