skip to Main Content
Maladie D’Alzheimer : Les Symptômes Et Les Premiers Signes à Ne Pas Ignorer

Maladie d’Alzheimer : les symptômes et les premiers signes à ne pas ignorer

La maladie d’Alzheimer ne se limite pas à des « trous de mémoire ». On fait le point sur les premiers symptômes qui doivent vous alerter.

Environ 1 million de personnes souffrent actuellement de la maladie d’Alzheimer en France. Cette maladie neurodégénérative correspond à une accumulation de protéines toxiques au niveau du cerveau, ce qui entraîne la mort progressive des neurones.

Maladie d’Alzheimer : qui peut être touché ?

« C’est un processus lent, silencieux et irréversible, précise le Dr. Maï Panchal, directrice scientifique de la fondation Vaincre Alzheimer. La maladie d’Alzheimer peut rester asymptomatique durant 15 à 20 ans, ce qui signifie qu’elle peut faire des ravages dans le cerveau sans aucun symptôme visible.« 

Malgré les progrès de la recherche, on ne comprend pas encore totalement le fonctionnement de la maladie d’Alzheimer. Cependant, les scientifiques savent que certains facteurs de risque modifiables et non-modifiables (c’est-à-dire : sur lesquels on peut agir, ou pas) favorisent le développement de la maladie :

  • L’âge constitue le facteur de risque principal, puisque la majorité des malades d’Alzheimer ont plus de 65 ans,
  • La génétique : on sait aujourd’hui qu’une quarantaine de gènes modulent le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ainsi, 33% des porteurs du gène ApoE4 souffrent de la maladie d’Alzheimer à 75 ans.
  • L’hypertension artérielle constitue un facteur de risque modifiable, sur lequel on peut agir de manière précoce,
  • Idem pour le diabète de type 2, le tabagisme, l’obésité et la sédentarité.

« On dit souvent que les femmes sont plus touchées par la maladie d’Alzheimer : après l’âge de 80 ans, c’est vrai, mais c’est en partie dû au fait que les femmes vivent plus longtemps que les hommes » complète le Dr Panchal.

Maladie d’Alzheimer : attention aux pertes de mémoire !

Lorsqu’on pense à la maladie d’Alzheimer, on pense immédiatement aux fameux « trous de mémoire« . Pourtant, comme l’explique le Dr. Panchal, c’est un peu plus compliqué que ça : « Chez la personne qui souffrent de la maladie d’Alzheimer, la capacité à enregistrer de nouvelles informations se détériore. Ce n’est pas qu’elle « ne se souvient plus », c’est qu’elle ne peut pas se souvenir, puisque l’information qu’elle recherche n’a jamais été inscrite dans sa mémoire.« 

Un exemple : vous garez votre voiture sur le parking du supermarché, vous faites vos courses, vous revenez sur le parking et là, vous avez oublié où se trouve votre véhicule…

« La personne qui souffre d’Alzheimer va avoir un « trou noir » : elle sera totalement incapable de se souvenir de l’emplacement de sa voiture. Tandis que la personne qui a « simplement » des pertes de mémoire finira par retrouver l’information (au bout de plusieurs minutes, heures, jours…).« 

Bref, on l’aura compris, la maladie d’Alzheimer correspond à une incapacité à acquérir de nouvelles informations : rien à avoir avec le « trou de mémoire » passager !

Voici les premiers signes de la maladie d’Alzheimer auxquels il faut prêter attention :

  • Des pertes de mémoire récente : la personne est incapable de se souvenir de ce qu’elle a mangé au déjeuner, de ce qu’on vient de lui dire, de ce qu’elle vient de faire…
  • Des questions répétitives : la personne pose plusieurs fois les mêmes questions au cours de la journée
  • Une anosognosie : la personne ne se rend pas compte qu’elle a des problèmes de mémoire ou les minimise
  • Une désorientation : la personne se perd facilement, est incapable de retrouver son chemin dans des lieux familiers, ne se souvient plus des itinéraires qu’elle emprunte fréquemment,
  • Des troubles du langage : la personne oublie les mots les plus simples, elle s’exprime avec difficulté
  • Des soucis de planification : la personne devient incapable de fixer et de respecter un rendez-vous
  • À un stade plus avancé, la personne peut avoir des confusions temporelles : quel jour sommes-nous ? À quelle saison

« Souvent, les personnes qui notent soigneusement leurs trous de mémoire et qui se rendent chez le médecin avec une longue liste d’oublis n’auront typiquement pas le profil du malade d’Alzheimer« , affirme le Dr Panchal. Rassurant !

Maladie d’Alzheimer : qui peut-on consulter ?

« Si vous avez l’impression que votre mémoire décline, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de votre médecin généraliste pour la prescription d’une prise de sang : outre la maladie d’Alzheimer, certaines pathologies peuvent avoir un impact sur la mémoire – troubles de la thyroïde, carences en vitamines, dépression… »

En France, seuls les neurologues, les gériatres et les psychiatres sont habilités à diagnostiquer la maladie d’Alzheimer. « Certains médecins minimisent parfois les troubles de la mémoire de leurs patients, ce qui peut conduire à des situations d’errance diagnostique : si cela vous angoisse, n’hésitez pas à prendre rendez-vous vous-même chez un spécialiste » conseille le Dr. Panchal.

Un dernier conseil ? « N’accordez pas trop de crédit aux « tests » sur internet qui vous promettent un diagnostic de la maladie d’Alzheimer en 5 questions : faites plutôt confiance à un spécialiste !« 

Merci au Dr. Maï Panchal, chercheur et directrice scientifique de la fondation Vaincre Alzheimer.

Source

Likez et partagez cet article sur Facebook!

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher