L’Oméprazole, ce protecteur gastrique qui détruit la santé !

0

Appartenant à la famille des inhibiteurs de la pompe de protons (ou IPP), l’Oméprazole est le médicament le plus fréquemment prescrit par les médecins pour les patients souffrant de troubles gastriques.

Cependant, si l’Oméprazole est considérée comme sûre et efficace par bon nombre de personnes, ses effets secondaires pourraient bien vous surprendre.

Comment agit l’Oméprazole ?

L’Oméprazole fait partie des classes de médicaments communément appelés antiacides, mais techniquement il est connu sous le nom « d’inhibiteurs de la pompe à protons » ou IPP, un groupe de molécules dont l’action principale est une réduction prononcée et de longue durée de la production d’acidité gastrique en agissant sur la pompe à protons.

En général, il est administré dans sa forme neutre, qui est inactive. Il sera donc insoluble dans l’eau, mais capable de traverser facilement les membranes cellulaires et d’arriver jusqu’aux canalicules des cellules pariétales sans problèmes.

Puisque ces cellules sont dotées d’un pH acide, elles transformeront la forme neutre de l’Oméprazole en une forme protonée active qui sera capable d’activer le mécanisme d’action et de s’unir de manière irréversible à la pompe à protons, tout en bloquant son action.

Mais en plus de cette action, l’Oméprazole semble aussi avoir des effets secondaires considérables sur la santé. Son union aux protéines plasmatiques est très élevée (soit plus de 95%), ce qui augmente grandement sa possibilité d’interaction avec d’autres médicaments.

Voici les effets secondaires notables que peuvent engendrer la prise de ce médicament :

L’Oméprazole est prescrit pour le traitement de nombreux troubles de santé, dont la gastrite, les ulcères duodénaux, les ulcères gastriques, l’Œsophagite par reflux, la dyspepsie fonctionnelle, le Syndrome de Zollinger-Elliston. Mais, son abus ainsi que sa prise chronique peut engendrer divers effets indésirables :

Les effets secondaires de l’Oméprazole :

Hypersensibilité.

Anémie hémolytique.

Neuropathie périphérique.

Augmentation du risque de fractures osseuses.

Risque de lupus érythémateux cutané subaigu.

Altérations dermiques.

Risque de l’hypo-magnésémie grave lors de traitements prolongés.

Altérations gastro-intestinales comme de la diarrhée, de la constipation, des douleurs abdominales, des nausées ou des vomissements.

En plus des effets, l’Oméprazole réduit l’absorption de la vitamine B12, ce qui augmente le risque de souffrir d’anémie mégaloblastique. Il augmente aussi les niveaux de cromagranine A, protéine que l’on trouve à des niveaux élevés dans certains types de cancer.

En outre, L’ peut également interagir avec de nombreux médicaments s’ils sont administrés simultanément et peut réduire ou diminuer leur action.

Source: http://www.astucesnaturelles.net/lomeprazole-protecteur-gastrique-nuit-a-sante/

Likez et partagez cet article sur Facebook!

Leave A Reply