skip to Main Content
L’OM A Du Talent Mais L’OL A Des Buteurs

L’OM a du talent mais l’OL a des buteurs

LIGUE 1 – Marseille ne méritait sans doute pas de perdre le choc face à Lyon (2-0). Les Lyonnais ont fait la différence dans les deux surfaces. Notre antisèche de cette rencontre.

Le jeu : Marseille meilleur dans le jeu, Lyon meilleur dans la surface

Difficile de blâmer Marseille ce dimanche. Les hommes de Rudi Garcia ont eu la maîtrise de la rencontre et une ribambelle d’occasions. Il a suffi d’une énorme toile de Steve Mandanda et d’un début de seconde période tranchant à l’Olympique Lyonnais. L’addition est sévère pour des Phocéens plus entreprenants mais Lyon a fait sa loi dans les deux surfaces. Une efficacité qui a fait pencher la balance mais la bande à Thauvin peut nourrir de vrais regrets.

Les joueurs : Lopes infranchissable, Mandanda onéreux

Anthony Lopes ne pouvait pas mieux rendre hommage à Joël Bats qui fêtait son dernier match à Lyon. Avec six arrêts décisifs, le portier des Gones a écœuré Marseille à lui tout seul. Nabil Fekirs’est montré précieux dans le jeu de transition alors que Mariano Diaz a continué d’enfiler les buts en vrai renard de surface. Marcelo est le vrai patron de la défense et son gabarit a fait du bien quand les visiteurs ont poussé. La bourde de Steve Mandanda a coûté très cher et mis l’OM à l’envers. Pourtant, Luiz Gustavo a régné en maître dans l’entrejeu. En attaque, Valère Germain a beaucoup raté, ralenti le jeu et souffert de la comparaison avec un Mariano clinique.

La stat : 40

Mariano est une machine. Ce dimanche, il a inscrit son 13e buts en 18 rencontres de L1. Il est le premier attaquant de l’OL à atteindre cette barre aussi précocement depuis 40 ans.

La décla : Adil Rami (au micro de Canal Plus)

 » Sincèrement, on n’a pas vu un grand Lyon, mais bon, ils ont gagné, c’est les trois points le plus important. »

La question : L’OM a-t-il montré ses limites dans la course au podium ?

Non. Il y a deux façons d’analyser ce résultat. Celui, fataliste pour Marseille, qui consiste à souligner que, comme l’an passé, l’OM est incapable de remporter les grands matches. Un point seulement pris face au PSG, à Monaco et à Lyon, c’est trop peu pour espérer une place sur le podium. Mais ce froid constat ne rendra pas justice aux hommes de Rudi Garcia. Steve Mandanda ne fera pas une telle bourde chaque week-end et ils ne tomberont pas tous les dimanches sur un gardien adverse aussi bouillant.

S’il devait y avoir un motif d’inquiétude, il ne concernerait pas le niveau de jeu de l’OM mais, sans doute, le poste d’avant-centre. Valère Germain, si timide sur les contres, si timoré face au but, a souffert de la comparaison avec l’intensité (et l’efficacité) de Mariano. Voilà la principale limite de Marseille face au Monaco de Falcao, à l’OL de Mariano et au PSG de Cavani. Trois clubs avec au moins un buteur à plus de 10 buts cette saison contrairement à Marseille. Le mercato pourra peut-être lui permettre d’y remédier.

source:  http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2017-2018/l-antiseche-ol-om-2-0-marseille-a-du-talent-mais-l-ol-a-des-buteurs_sto6448104/story.shtml

Likez et partagez cet article sur Facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher