skip to Main Content
Les Scientifiques Du CDC Ont Tenu Une Réunion Et Ils Ont Détruit Des Documents Sur Les Vaccins Sur L’autisme, Révèle Un Lanceur D’alerte Du CDC

Les scientifiques du CDC ont tenu une réunion et ils ont détruit des documents sur les vaccins sur l’autisme, révèle un lanceur d’alerte du CDC

Les résultats d’une étude réalisée en 2004 par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) ont découvert un important lien entre le vaccin ROR (rougeole, oreillons et rubéole) et l’autisme chez les garçons afro-américains vaccinés sous ou autour de l’âge de 36 mois. Cependant, s’il n’y avait pas un dénonciateur, vous n’auriez pas été au courant de tout cela, parce que la preuve a étédélibérément dissimulé.

Le Dr. William Thompson, actuellement chercheur principal à la CDC, a récemment fait un aveu choquant que lui et ses collègues ont spécifiquement organisé une réunion pour détruire des documents importants relatifs à l’étude, dans une tentative de cacher des informations au public concernant un lien entre le vaccin ROR et l’autisme.

Comme d’abord rapporté par Sharyl Attkisson, une ancienne journaliste de CBS News devenue journaliste d’investigation indépendante, le Dr Thompson et les co-auteurs de l’étude ont prévu une réunion pour détruire des documents liés à l’étude.

Afficher l'image d'origine
Sharyl Attkisson, ancienne journaliste de CBS, devenue journaliste indépendante

« Les quatre co-auteurs restants se sont tous réunis et ont apporté une grande poubelle dans la salle de réunion, et ont examiné et passé en revue tous les documents papier que nous avions pensé que nous devrions jeter, et de les mettre dans une immense poubelle », affirme Dr William Thomspon.

« Les données omises suggérées que les hommes afro-américains qui ont reçu le vaccin ROR avant l’âge de 36 mois ont présenté un risque accru pour l’autisme »-  Dr William Thompson, scientifique au CDC

Toutefois, conscient que la destruction de documents de cette manière était à la fois illégal et contraire à l’éthique, le Dr Thompson a gardé des versions imprimées de tous les documents qui avaient été jetés, ainsi qu’il avait conservé tous les fichiers informatiques associés.

Afficher l'image d'origine
Bill Posey

Après obtention d’un avocat pour lanceur d’alerte, le Dr Thompson s’est dévoilé en avouant, fournissant des documents pertinents en août 2014 au bureau du républicain Bill Posey (R-Floride), qui a présenté les détails du cover-up sur le parquet de la chambre des représentants des États-Unis. Bill Posey, qui maintient qu’il est «pro-vaccin, » a lu les propos suivants écrits par le Dr Thompson à la chambre des représentants:


My primary job duties while working in the immunization safety branch from 2000 to 2006, were to later co-lead three major vaccine safety studies. The MADDSP, MMR autism cases control study was being carried out in response to the Wakefield-Lancet study that suggested an association between theMMR vaccine and an autism-like health outcome.

There were several major concerns among scientists and consumer advocates outside the CDC in the fall of 2000, regarding the execution of the Verstraeten Study. One of the important goals that was determined up front, in the spring of 2001, before any of these studies started, was to have all three protocols vetted outside the CDC prior to the start of the analyses so consumer advocates could not claim that we were presenting analyses that suited our own goals and biases.

We hypothesized that if we found statistically significant effects at either 18 or 36 month thresholds, we would conclude that vaccinating children early with MMR vaccine could lead to autism-like characteristics or features. We all met and finalized the study protocol and analysis plan. The goal was to not deviate from the analysis plan to avoid the debacle that occurred with the Verstraeten thimerosal study published in Pediatrics in 2003.

At the Sept 5th meeting we discussed in detail how to code race for both the sample and the birth certificate sample. At the bottom of table 7, it also shows that for the non-birth certificate sample, the adjusted race effect statistical significance was huge.

All the authors and I met and decided sometime between August and September 2002, not to report any race effects from the paper. Sometime soon after the meeting, we decided to exclude reporting any race effects.

The co-authors scheduled a meeting to destroy documents related to the study.

The remaining four co-authors all met and brought a big garbage can into the meeting room, and reviewed and went through all the hardcopy documents that we had thought we should discard, and put them into a huge garbage can.

However, because I assumed it was illegal and would violate both FOIA and DOJ requests, I kept hardcopies of all documents in my office, and I retain all associated computer files. I believe we intentionally withheld controversial findings from the final draft of the Pediatrics paper.


Le Dr Thompson et Dr Frank De Stefano, directeur de la sécurité vaccinale du CDC, continuent à défendre l’étude tels que publiés.

Un tweet du 29 juillet par Attkisson déclare  qu’aucune audition et aucune enquête connue n’avaient eu lieu jusqu’à présent (pour mauvaise conduite scientifique).

Source: http://www.naturalnews.com/052186_CDC_scientists_autism_study_documents_MMR_vaccine.html

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher