skip to Main Content
Le Divorce Et Ses Conséquences Sur Les Enfants

Le divorce et ses conséquences sur les enfants

Beaucoup de mariages se terminent malheureusement par le divorce. Lorsque des difficultés impossibles à surmonter commencent à s’installer dans le couple, qu’il bat de l’aile et que la vie à deux n’est plus possible, cette séparation devient inévitable. Le divorce prononcé, entraîne des conséquences pour les enfants.

Troubles psychologiques chez l’enfant :

Les enfants dont les parents sont divorcés sont généralement plus perturbés et plus agités que les autres enfants. Ils ont tendance à avoir des troubles caractériels et comportementaux. Ils recourent généralement à la violence et aux fugues, reproduisant ainsi et sans le savoir ni le vouloir, la violence de leurs parents l’un envers l’autre. Agressivité qui peut parfois conduire à des envies suicidaires. Les enfants qui s’accusent d’être à l’ origine du divorce de leurs parents peuvent ressentir de la culpabilité et de la honte. Par contre ceux qui blâment leurs parents peuvent ressentir de la colère a l’égard de leurs parents.

Le coté sentimentale :

Après le divorce, l’enfant sera en manque d’affection, il se sentira abandonné et sera privé de la tendresse de ses parents et des moments de plaisir avec eux. Il n’aura plus de modèle exemplaire à suivre. Il peut éprouver un sentiment de honte en vivant la séparation comme une tare dont il doit garder le secret devant ses amis et devant la société. Il peut également se sentir coupable du divorce et ressentir de la colère à l’égard de ses parents qui n’ont pas pensé à lui en décidant de se quitter, l’empêchant ainsi de grandir tranquillement. Les enfants dont les parents sont divorcés ressentent de la nostalgie pour leur ancienne vie et gardent toujours l’espoir de revoir leurs parents, de nouveau ensemble, de les voir se réconcilier même si une partie d’eux sait que c’est impossible.

Conséquences sur le nourrisson :

Renforcement de la relation avec la mère alors que l’absence physique du père peut causer un risque important de sentiment d’abandon. A cause de l’absence, l’enfant finit par s’habituer à la nouvelle situation. A ce stade de la vie, la persévérance de repères est importante. C’est la raison pour laquelle, les changements doivent se faire en douceur. Le nourrisson a des difficultés à comprendre les raisons de ce trouble qu’il perçoit sans réussir à lui donner un sens. Il peut réagir par de l’agitation, de l’agressivité…

Conséquences sur un enfant âgé entre 2 et 3 ans :

Troubles dans l’acquisition du langage. Des rages, de l’agressivité et une régression de la maîtrise du corps récemment obtenue sont des signaux qui doivent avertir les parents. Il peut également avoir des troubles de sommeil (faire des cauchemars, ne pas arriver à dormir) et de l’alimentation, du chagrin, de l’angoisse et une envie d’isolement et de solitude. Les enfants dont les parents sont divorcés voient souvent chambouler leur rythme de vie. Leurs réactions dépendent de leur âge et de leur personnalité, mais aussi de la manière dont leurs parents leur expliquent les conséquences de leur divorce sur leur quotidien, pour leur montrer qu’ils sont attentionnés. Les enfants doivent donc être mis au courant dès le début de la séparation.

Merci de partager si vous aimez!

Source: http://www.santenaturellemag.com/psycho-sexo/amour-et-couple/le-divorce-et-ses-consequences-sur-les-enfants.html

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher