skip to Main Content
La Plupart Des Médicaments En Vente Libre Inefficaces Voire Dangereux, Selon Une étude…

La plupart des médicaments en vente libre inefficaces voire dangereux, selon une étude…

Les médicaments en vente libre les plus utilisés contre le rhume, le mal de gorge, la grippe ou les troubles intestinaux sont majoritairement inefficaces et, dans certains cas, dangereux, selon une étude du magazine 60 Millions de consommateurs dévoilée jeudi.

Cette enquête a suscité l’ire des industriels par le biais de leur association Afipa qui dénonce une « attaque injustifiée ».

Sur 61 médicaments « passés au crible » sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien reconnu, et de Hélène Berthelot, pharmacienne, seuls 13 d’entre eux – comme le sirop Clarix toux sèche, Humex adultes toux sèche dextrométhorphane abricot, Vicks vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Maalox sans sucre – sont jugés efficaces et sans risque pour le patient.

« Ils ont un rapport bénéfice/risque favorable et sont « à privilégier » », indique le magazine dans un hors-série consacré aux médicaments sans ordonnance.

En revanche, « 28 sont tout simplement « à proscrire », le rapport bénéfice/risque étant défavorable en automédication. Vingt sont classés « faute de mieux »: leur efficacité est faible ou non prouvée mais ils n?ont pas, peu ou très rarement d?effets indésirables », poursuit le journal.

« Nous sommes favorables à l’automédication (…) mais cela suppose que l’usager soit bien informé (des contre-indications, du mode d’utilisation) et que les produits soient irréprochables », a commenté Thomas Laurenceau, rédacteur en chef.

« Or, au fil des ans, nous constatons de plus en plus d’effets indésirables, c’est très préoccupant », dit-il.

L’Afipa assure de son côté que tous ces médicaments sont « sûrs et fiables » tout en appelant de ses voeux « une campagne publique d?information ».

Plus de 2.500 médicaments sont en accès libre en pharmacie. Pourtant, les consommateurs ne sont pas ou mal informés des risques encourus en prenant par exemple du Néo-codion pour soigner leur toux, de l’Actifed rhume, des Strepsils lidocaïne pour atténuer leur maux de gorge ou des Contalax pour lutter contre la constipation.

Hélène Berthelot cite les cas, loin d’être isolés, d’hospitalisations pour hémorragies gastro-intestinales après l’absorption de pastilles pour la gorge. « Les patients en avaient consommé en dose normale (…) Et le pis est qu’il n’y a même pas de signe avant-coureur », a-t-elle déploré.

– Pris entre deux feux –

De son côté, le professeur Giroud, auteur de plusieurs ouvrages sur l’automédication, relève que certains présentent 10 à 15 contre-indications.

« Certains contiennent des substances qu’on ne devrait tout simplement pas associer » car elles décuplent les risques d’accidents cardio-vasculaires et neurologiques, de somnolence.

Pour certains, les combinaisons de substances sont tout simplement une aberration; ainsi, le Néo-codion qui contient de la Codéïne, un antitussif et deux expectorants ayant un effet contraire….

Source: http://lesmoutonsenrages.fr/2015/12/04/la-plupart-des-medicaments-en-vente-libre-inefficaces-voire-dangereux-selon-une-etude/

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher