skip to Main Content
C’est Prouvé ! Prendre De L’ibuprofène Augmente Les Chances D’avoir Une Crise Cardiaque

C’est prouvé ! Prendre de l’ibuprofène augmente les chances d’avoir une crise cardiaque

Depuis le début des années 2000, de nombreuses recherches scientifiques ont démontré une association entre l’utilisation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et un risque accru de troubles cardiovasculaires, en particulier de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. Cette information a été relayée par nos confrères de Top Santé. En effet, lesAINS, qui comprennent des médicaments en vente libre tels que l’ibuprofène, bloquent l’activité des enzymes impliquées dans une myriade de processus comprenant de multiples fonctions liées à l’inflammation ou à la coagulation du sang.

AINS liés à une crise cardiaque et à un accident vasculaire cérébral

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comprennent l’ibuprofène, le naproxène et le diclofénac. Ils incluent également les inhibiteurs de la COX-2 tels que le célécoxib. Ces médicaments sont présents dans les produits sous les marques de commerce respectivement Motrin, Aleve, Voltaren et Celebrex. Ces classes de médicaments sont extrêmement populaires car elles aident les consommateurs à traiter divers maux, notamment pour soulager la douleur, l’inflammation, les maux de tête et réduire la fièvre. En outre, ils sont peu coûteux et beaucoup, tels que l’ibuprofène et le naproxène, ne nécessitent pas de prescription.

Cependant, leur utilisation chronique a été liée à de graves complications médicales telles que des ulcères, une insuffisance rénale et des problèmes cardiaques. Une étude de l’European Heart Journal a montré que l’utilisation des AINS (en particulier l’ibuprofène et le diclofénac) augmentait le risque d’arrêt cardiaque.

Une étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ), a révélé un risque accru de crise cardiaque chez les personnes prenant de l’ibuprofène ou du naproxène. Dans cette étude, l’équipe a examiné les dossiers de 460 000 patients, dont 61 000 ont subi une crise cardiaque, et a découvert que plus la dose d’AINS était élevée, plus le risque était élevé. Ils ont étudié le célécoxib, le naproxène, l’ibuprofène et le diclofénac et, après seulement un mois d’utilisation quotidienne de l’un de ces médicaments, une augmentation de 24 à 58% du risque de crise cardiaque a été constatée. Bien que cela semble élevé, le risque absolu est encore faible et il s’agissait d’une étude observationnelle plutôt que d’une étude testant les causes et les effets.

L’auteure de l’étude, Dr Michele Bally, a déclaré que ces chiffres ne signifient pas qu’une personne risque 20 à 50% de subir une crise cardiaque après avoir pris ces médicaments, mais elle explique que : « Si une personne a besoin de traiter une douleur occasionnelle, fièvre ou inflammation, elle doit envisager toutes les alternatives de traitement disponibles et obtenir l’aide des fournisseurs de soins de santé ».

Pourquoi les AINS provoqueraient-ils une crise cardiaque ?

Selon une théorie, le médicament pourrait provoquer la suppression de la prostacycline, un lipide cardioprotecteur (prostaglandine), qui inhibe l’activation plaquettaire et la vasodilatation (relaxation des vaisseaux sanguins). Les AINS sont également connus pour augmenter la pression artérielle, probablement par cette inhibition de la vasodilatation. Ce type de stress sur un cœur, en particulier s’il est vulnérable à des rythmes cardiaques anormaux ou à une maladie cardiaque, peut provoquer un arrêt cardiaque.

Prévenir les maladies cardiaques

Avant toute chose, vous devriez connaitre les facteurs de risque. Ceux-ci incluent :

· Antécédents familiaux de maladie cardiaque

· Antécédents personnels de maladie cardiaque

· Hypertension artérielle

· Taux de cholestérol élevé

· Diabète

· Cigarette

· Obésité

· Inactivité

· Hommes de plus de 40 ans

· Femmes ménopausées

· Stress élevé

Cela dit, nous sommes tous confrontés aux maladies cardiovasculaires. Cependant, il y a plusieurs moyens de réduire les risques :

· Maintenir une pression artérielle normale

· Maintenir une glycémie normale

· Maintenir des taux de cholestérol et de lipides normaux

· Réduire le stress

· Maintenir un régime alimentaire équilibré, contenant des aliments riches en potassium, comme les bananes, les pommes, les avocats, les épinards, le chou, les champignons, les lentilles, etc.

· Arrêter de fumer

· Maintenir un style de vie actif

· Maintenir un poids santé.

Source

Likez et partagez cet article sur Facebook!

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher