Ce tribunal vient de statuer que certains produits de la firme Coca-Cola sont un « POISON »!

0

Il se peut que vous ayez déjà vu des vidéos qui circulent sur le Web présentant des astuces où on utilise la boisson Coca-Cola pour éliminer la rouille des métaux et à décrasser les cuvettes de toilettes. C’est surprenant comme truc, vous ne trouvez pas ? Mais, vous-êtes demandé pourquoi cela est-il possible avec une boisson que beaucoup de personnes ingèrent quotidiennement ?

Si ce qu’on reproche le plus souvent aux sodas c’est leur taux élevé de sucre, il semble bien qu’il y ait quelque chose de bien pire dont les consommateurs de Coca-cola devraient se préoccuper. Un juge de la Haute Cour nigériane a statué que certaines des boissons gazeuses vendues sous la marque Coca-Cola pourraient être toxiques lorsqu’elles sont consommées en même temps que des aliments, des boissons et des suppléments riches en vitamine C.

Vers un étiquetage d’avertissements de santé sur des bouteilles de Fanta et Sprite :

Où que vous soyez, vous connaissez bien la marque Coca-Cola, c’est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. Dans certains pays du tiers monde, les produits Coca-Cola comme Coca, Fanta ou Sprite sont encore plus accessibles que l’eau propre.

Mais, les consommateurs réguliers de ces boissons gazeuses, ont plus à craindre que juste la teneur élevée en sucre de ces boissons.

Après que l’homme d’affaires Dr. Emmanuel Fijabi Adebo a intenté un procès contre la « National Agency For Food and Drug Administration and Control» (NAFDAC), le juge Adedayo Oyebanji a statué que des niveaux élevés d’acide benzoïque, dans les sodas Fanta et Sprite, pourraient présenter un risque pour la santé des consommateurs lorsqu’ils sont mélangés avec de l’acide ascorbique, ou de la vitamine C.

En 2007, la société d’Emmanuel Fijabi Adebo, Fijabi Adebo Holdings Limited, a acheté Nigerian Sprite et Fanta pour exporter vers le Royaume-Uni (Royaume-Uni). Lorsque les produits sont arrivés au Royaume-Uni, les autorités sanitaires ont effectué des tests et conclu qu’ils n’étaient pas propres à la consommation humaine, a rapporté CNN.

Les produits ont été saisis et détruits parce qu’ils contenaient des niveaux excessifs d’acide benzoïque et du colorant alimentaire Jaune Orangé Sunset, qui présentent tous deux un risque sérieux pour la santé.

Pour leur défense, la Coca-Cola Company a déclaré que les allégations étaient inexactes et non étayées par la science. Les avocats de la Nigerian Bottling Company ont ajouté que les produits n’étaient pas destinés à l’exportation vers d’autres pays.

« Tous nos produits sont sûrs et respectent strictement les réglementations des pays où ils sont vendus, tout en respectant les normes de sécurité et de qualité mondiales strictes de notre société », a déclaré un porte-parole de Coca-Cola à The Independent.

Le juge Adedayo Oyebanji a rejeté leur défense en déclarant que toute boisson gazeuse fabriquée «devrait être propre à la consommation humaine, quelle que soit la race et la croyance».

La High Court de Lagos a ordonné à la NBC de placer des étiquettes sur les bouteilles Fanta et Sprite, mentionnant les risques. De plus, le NAFDAC a reçu une amende de 6 350 $ pour avoir omis d’assurer les normes de santé.

Source

Likez et partagez cet article sur Facebook!

Leave A Reply