skip to Main Content
Allaitement Maternel: Les Besoins Du Nourrisson.

Allaitement maternel: les besoins du nourrisson.

Selon l’OMS, l’allaitement est « le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé. » Mais justement, quels sont les bienfaits pour bébé ?

Selon nos confrères de  Observatoire Sante, on dit du lait maternel qu’il procure au nourrisson une immunité exceptionnelle face aux bactéries et virus. En effet, en buvant le lait de sa mère, le bébé profite au maximum de ses anticorps.

Combinaison unique de gras, de sucre, de minéraux, de protéines, de vitamines et d’enzymes  favorisant la croissance optimum du cerveau et du corps du bébé, le lait maternel a aussi cela de bon qu’il est naturel et s’adapte au fur et à mesure du temps et des tétées aux besoins de l’enfant. Par exemple, sa teneur en acides gras dont on sait qu’ils sont nécessaires à la construction du cerveau, s’enrichit au fil des semaines afin de satisfaire aux besoin nutritionnels croissants du bébé en la matière.

On dit aussi de l’allaitement qu’il permet de réguler l’appétit du bébé, de limiter ses futures éventuelles allergies surtout quand il se prolonge dans le temps ; il aurait aussi un rôle favorable contre les risques d’obésité chez l’enfant.

On dit aussi de l’allaitement qu’il permet de réguler l’appétit du bébé, de limiter ses futures éventuelles allergies

Bon pour bébé et maman

Côté maman, l’allaitement contribuerait à faire diminuer de près de moitié les risques de cancer du sein. On lui prête en outre également un rôle préventif des cancers de l’ovaire, de l’ostéoporose à la ménopause, ainsi que des infections urinaires et de l’endométriose. Allaiter son enfant permet aussi de brûler des calories :  la femme allaitante va puiser dans les graisses accumulées au cours de la grossesse pour produire son lait, de fait, la perte de poids post accouchement se fait plus rapidement. Réduction des saignements post-nataux, effet relaxant aussi, donner son lait à bébé semble donc bon pour tout le monde !

Principaux faits sur l’allaitement en France

  • La part des nourrissons allaités à la naissance s’élève à 66 %. Elle n’est plus que de 40 % à 11 semaines, 30 % à 4 mois et 18 % à 6 mois
  • L’allaitement est plus fréquent parmi les femmes de 30 ans ou plus, diplômées et de catégorie socioprofessionnelle supérieure
  • La France est l’un des pays d’Europe où le taux d’allaitement maternel à la naissance est l’un des plus bas
  • Les mères arrêtent d’allaiter à cause de la reprise du travail dans 24% des cas ou le manque de lait dans 38% des cas
  • Les allaitement avortés créent des frustrations dans 45% des cas et de la culpabilité dans 18% des cas

Source

Likez et partagez cet article sur Facebook!

newsnow

La vérité est très souvent différente de ce que nous pensons, nous avons besoin d'un bon paquet d'humilité pour au moins le reconnaître...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher